Avec l'augmentation de la production de fruits et légumes synthétiques ou à maturation forcée, il devient assez difficile de maintenir un régime nutritif pour la famille. Les mêmes produits biologiques qui servaient autrefois à renforcer l'immunité et à assurer le bien-être des individus s'avèrent inefficaces en raison de la récente recrudescence des mauvaises pratiques alimentaires à travers la planète. La seule réponse efficace à ces mauvaises pratiques est d'opter pour les aliments biologiques.

Que sont les aliments biologiques ?

Les aliments issus de l'agriculture biologique sont appelés "aliments biologiques". L'agriculture biologique n'implique pas l'utilisation de pesticides artificiels ou de produits chimiques nocifs, alors qu'ils sont couramment utilisés dans l'agriculture traditionnelle pour le développement et la transformation des légumes, des fruits, de la viande et des produits laitiers. Seuls des éléments naturels sont utilisés dans l'agriculture et, si nécessaire, de minuscules quantités d'additifs synthétiques sont ajoutées.

En quoi les produits biologiques sont-ils différents des aliments traditionnels ?

La production de produits alimentaires conventionnels et biologiques est complètement différente. La première utilise des ingrédients naturels tandis que la seconde absorbe des mélanges artificiels ou chimiques. Les différences entre les deux formes d'agriculture sont énumérées ci-dessous :

      • La culture biologique utilise des engrais naturels tels que le fumier, la bouse de vache, etc. alors que les aliments conventionnels injectent des engrais chimiques pour stimuler la croissance des plantes et des animaux.
      • L'agriculture biologique prend des mesures écologiques comme la rotation des cultures, la marijuana manuelle ou la couverture pour protéger les cultures contre les mauvaises herbes indésirables. Au contraire, l'agriculture conventionnelle pulvérise des herbicides pour éliminer cette redoutable mauvaise herbe.
      • Pour prévenir les plantes des dangers naturels comme les infestations d'insectes, l'agriculture biologique utilise des insecticides naturels en spray, des insectes et des oiseaux qui se nourrissent des intrus ou placent des appâts pour empêcher les insectes de pénétrer dans les terres agricoles. D'autre part, l'agriculture orthodoxe utilise des pulvérisations d'insecticides synthétiques pour protéger les plantes des insectes.
      • Si l'animal contracte une maladie, l'élevage naturel utilise des méthodes biologiques comme le pâturage tournant, le fait de laisser l'animal infecté dans un environnement ouvert, etc. Pour les protéger contre les maladies, les éleveurs prennent des mesures préventives, comme leur fournir une alimentation équilibrée et propre, maintenir la maison propre et ordonnée, etc. L'élevage conventionnel traite les animaux infectés en leur injectant des hormones, des antibiotiques, des médicaments vétérinaires, etc. pour le rendre en bonne santé et favoriser leur développement.

On considère que les aliments biologiques sont sains et ont meilleur goût que les fruits et légumes cultivés traditionnellement. Pour comprendre les faits, des études sont menées fréquemment pour vérifier si elles font une différence.

 

Article précédentHémorroïdes : Le top 5 des herbes à soigner naturellement
Article suivantPourquoi acheter des aliments biologiques ?