Tasse de tisane avec des flacons de teinture et des herbes médicinales dans un mortier sur une table en bois. Médecine par les plantes. Plantes médicinales

Il existe différents types de remèdes homéopathiques contre la vaginose bactérienne. Ces remèdes homéopathiques pour la vaginose bactérienne ne sont pas vraiment des alternatives en soi, mais ce qu'ils font, c'est qu'ils aident le mécanisme de guérison du corps à rétablir l'équilibre naturel de la flore bactérienne dans le tractus vaginal féminin. C'est la prolifération d'horribles bactéries dans le vagin et les parties génitales féminines qui provoque la maladie connue sous le nom de vaginose.

Homéopathie

L'école de pensée "Like Heals Like" est la façon dont les experts affirment que l'homéopathie fonctionne. Un médecin allemand a commencé à penser à l'homéopathie vers 1796, alors que divers professionnels de la santé administraient des préparations minutieuses. Il a élaboré une sorte de loi qu'il a nommée "loi des similitudes". Ce règlement stipule que pour aider à guérir une personne d'une maladie particulière, il faut lui donner une version très diluée du même composé qui cause la maladie.

Ces remèdes homéopathiques, dont certains peuvent être utilisés comme remède naturopathique contre la vaginose bactérienne, sont fabriqués selon un processus appelé "dilution en série". Il s'agit d'une dilution prudente par étapes, où la quantité de liquide employée pour chaque dilution successive est conservée constante. Après chaque dilution, le liquide est collé avec force, ce qui rend la solution nerveuse. Ce processus de mise sous tension de la solution est appelé "Succussion". Il est démontré que cette action augmente l'effet du remède homéopathique. L'ensemble du processus de dilution et de tremblement est appelé "potentialisation". Cette pratique de la dilution se poursuit jusqu'à ce que la substance initialement utilisée ait été complètement diluée de la solution.

Cures neurophatiques

Les différents remèdes naturopathiques pour la vaginose bactérienne peuvent être produits par différents détaillants en ligne et dans les magasins spécialisés de la rue, ou peuvent être administrés par un homéopathe. Une fois que vous avez acquis votre remède homéopathique contre la vaginose bactérienne auprès d'un homéopathe ou d'un magasin, il faut vraiment le conserver dans un endroit sombre et étonnant, pour empêcher la détérioration du remède homéopathique. Il faut également prendre soin de manipuler le médicament naturel afin de ne pas l'ingérer. Le processus ne doit pas être touché avec les mains ; de sorte que la meilleure façon de le prendre est de verser souvent le médicament dans le bouchon, puis de remplir le médicament dans la bouche sans faire toucher le bouchon à la bouche ou à la région buccale. Le fait de toucher la préparation avec les mains pourrait la contaminer.

Il faut également respecter le dosage recommandé, car un dosage plus élevé n'améliorera pas nécessairement le résultat du processus. Certains éléments doivent également être pris en compte lors de l'utilisation de traitements homéopathiques. Par exemple, les produits alimentaires, les odeurs fortes et les substances peuvent avoir un effet néfaste sur l'efficacité du traitement homéopathique. Par exemple, l'huile d'ail, la caféine, les oignons et autres aliments forts doivent être évités pendant le traitement, ainsi que les odeurs fortes comme les parfums, l'eucalyptus, le menthol et la menthe. Il est également conseillé de ne pas manger 20 minutes avant ou juste après le traitement homéopathique de la vaginose, car les aliments peuvent avoir un effet négatif sur l'efficacité du traitement homéopathique.

Conclusion

Bien que l'efficacité de l'homéopathie ne puisse être prouvée, de nombreux rapports anecdotiques font déjà état de l'efficacité des remèdes homéopathiques pour la vaginose bactérienne chez certaines personnes.