beaucoup de feuilles fraîches de basilic, une herbe aromatique culinaire typique de la région méditerranéenne

Cultiver du basilic est facile, peu coûteux et simple, tant que vous disposez des bonnes conditions de culture. Il existe de nombreuses sortes et différents types de basilic que vous pouvez cultiver dans votre jardin, du basilic doux, fréquemment utilisé dans la cuisine italienne, à des variétés plus exotiques comme la lavande pourpre, avec ses feuilles violet foncé. Si vous disposez du bon type de sol et de la quantité idéale d'eau, de soleil et d'entretien, votre jardin s'épanouira avec un minimum d'efforts, quelle que soit la variété de basilic que vous décidez de cultiver. Avant même de vous en rendre compte, vous préparerez des plats de pesto et de pâtes frais et sains avec le basilic que vous aurez vous-même cultivé.

Choisir un type de basilic à cultiver

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise sorte de basilic que vous décidez de cultiver. Certains types de basilic poussent mieux dans certains états, mais le basilic est assez simple à cultiver car il s'adapte facilement aux différents types de sol et aux conditions d'eau. Le meilleur conseil pour choisir un basilic est de goûter autant de variétés que possible, puis de sélectionner celle qui a le meilleur goût et avec laquelle vous aimeriez cuisiner.

Choisir un type de sol

Le basilic prospère lorsqu'on utilise un terreau de première qualité, au pH équilibré, ou un sol organique riche avec un mélange de perlite et de tourbe. Vous pouvez également créer votre propre terreau en mélangeant du terreau ordinaire avec une tasse de perlite et 2 tasses de tourbe. En utilisant un terreau de haute qualité, le sol restera humide et tendre, ce qui assurera un bon développement des racines. Comme toujours, le sol doit être exempt de mauvaises herbes avant la plantation. L'engrais peut être utilisé après un mois ou vous pouvez utiliser un terreau avec un engrais à libération prolongée pour favoriser une croissance saine.

Sélection d'un lieu de culture

Le basilic peut être cultivé dans un pot ou directement dans le sol. Si vous cultivez le basilic en pot, veillez à ce que le drainage soit suffisant à la base du pot. En tapissant le fond du pot de gros gravier ou de petites pierres, vous assurerez un drainage adéquat et permettrez aux racines de se développer librement. Si vous faites pousser le basilic en pleine terre, assurez-vous que le sol est exempt de mauvaises herbes et humide avant de le planter.

À partir de semis ou de graines

L'étape suivante consiste à choisir si vous souhaitez cultiver votre basilic à partir de graines ou d'un semis. Un semis est une jeune plante qui a déjà commencé à pousser et que l'on peut acheter dans une pépinière locale ou un magasin de bricolage. La culture du basilic à partir de graines n'est pas difficile, mais si vous êtes un jardinier novice, commencer par un semis peut être le meilleur choix. Si vous cultivez le nitrate à partir de graines, il est possible de le faire pousser d'abord à l'intérieur à la fin de l'hiver, puis de le transplanter dans votre jardin au printemps après les dernières gelées.

Semer et planter

Choisissez un endroit qui recevra au moins six à huit heures de lumière directe du soleil chaque jour et qui ne risque pas de subir des températures inférieures à 48 degrés Fahrenheit. Le basilic s'accommode bien d'un temps chaud et sec.

Si vous plantez un semis de basilic, la première étape consiste à creuser une fosse dans votre jardin ou un pot pour y mettre le semis. Si vous utilisez un pot, n'oubliez pas de mettre des pierres à la base de la marmite pour un drainage suffisant et d'inclure suffisamment de terreau pour remplir presque jusqu'au sommet du pot. Le trou doit être assez grand pour contenir toute la fondation de terre du plant de basilic. Vous allez maintenant devoir sortir le conteneur de semis. Pour ce faire, faites tourner le contenant entre vos paumes de main d'avant en arrière jusqu'à ce que vous puissiez facilement retirer le contenant sans endommager les racines. Si votre conteneur de semis est organique et peut être planté directement dans le sol, vous sauterez cette étape. Ensuite, placez le semis dans le sol et recouvrez la surface de la fondation du semis d'un pouce ou deux de terreau. Appuyez fermement mais doucement sur le terreau pour que le plant soit bien enraciné dans le sol. Enfin, vous pouvez maintenant arroser votre nouvelle plante.

Si vous cultivez du basilic à partir de graines, notez que la transplantation du basilic cultivé à partir de graines peut être quelque peu difficile car le basilic est fragile et cassant. Pour y remédier, essayez de planter les graines directement dans le sol ou dans un pot où votre basilic va vraiment pousser, et où une transplantation ne sera donc pas nécessaire. La plantation des graines de basilic est presque exactement la même que celle des semis. Si vous cultivez dans un pot, remplissez le pot presque jusqu'en haut avec du terreau. Si vous cultivez directement dans le sol, assurez-vous que le sol est exempt de mauvaises herbes et humide avant de planter. Vous devez mélanger au moins 15 cm de terreau à la surface, si possible. Saupoudrez les graines de basilic à 5 cm d'intervalle sur le terreau, puis recouvrez d'un autre centimètre de terreau. Arrosez immédiatement.

Arrosage des semis ou des graines de basilic

Lorsque vous arrosez la plante, n'arrosez pas les feuilles mais seulement la base de la plante car les feuilles sont faciles à endommager et n'ont pas besoin d'être arrosées. Arrosez au besoin, tous les deux jours, pour vous assurer que le sol est humide mais pas mouillé.