L'expression "Ayurveda" est composée des deux mots sanskrits "Ayush" et "Veda". Ayush évoque la vie, tandis que Veda signifie connaissance ou science. Par conséquent, "Ayurveda" fait référence à la "science de la vie".

Tracer les racines de l'Ayurveda

Ses principes sont résumés et détaillés dans les premiers traités indiens. Elle a évolué au fil des âges et s'est transformée en une science médicale alternative scientifique.

Les premiers traités de l'Ayurveda ont été écrits par des spécialistes de ce sujet comme Parashara, Shalihotra et Nakula.

Les trois époques de l'Ayurveda

En gros, les annales de l'Ayurveda se divisent en trois phases claires à travers les âges. Il s'agirait de la phase initiale dorée, de la période de profanation et de l'ère de rajeunissement post-indépendance.

L'étape ancienne était l'âge d'or de l'Ayurveda. Cette phase s'est étendue sur des années, encerclant l'âge des différents royaumes, lorsque l'Ayurveda était le seul moyen dépendant de diagnostiquer et de traiter les troubles des cultures et aussi des animaux. Il y avait des patronages impériaux et publics. L'Ayurveda a prospéré. Des traités ayurvédiques ont été rédigés. L'étude de l'Ayurveda occupait une place de choix. De brillants étudiants poursuivaient l'Ayurveda avec zèle et vigueur.

La première étape a été suivie par la période de profanation, lorsque les royaumes indiens (qui se montrent condescendants envers l'Ayurveda) ont été soumis aux assauts des maraudeurs des nations d'outre-mer. C'était une époque où la majorité des envahisseurs détruisaient des trésors indiens inestimables, y compris des tomes ayurvédiques.

Malheureusement, de nombreux traités ayurvédiques précieux ont été complètement détruits de différentes manières. Pour aggraver les choses, les charlatans ont fait du foin pendant que le soleil brillait et ont introduit des variations illégales dans le système ayurvédique. L'Ayurvéda est également tombé en désuétude.

L'ère post-indépendance de l'Inde est l'époque de rajeunissement de l'Ayurveda. Il convient de faire une référence particulière à la fin de ce XIXe siècle et au XXe siècle. Le mouvement Swadeshi a donné l'impulsion ultime à la croissance globale de l'Ayurveda. Les efforts délibérés des gouvernements fédéraux ont porté leurs fruits pour diagnostiquer les problèmes et mettre en œuvre la capacité d'éliminer ces obstacles.

Et ce, malgré le fait que des études zélées sur les pratiques de l'Ayurveda ont été menées parallèlement à celles des autres sciences médicales contemporaines et autres. Il est à noter que les recherches sur l'Ayurveda ont suivi des lignes scientifiques. En conséquence, des régions distinctes de l'Inde ont vu la création d'institutions ayurvédiques, de collèges, de dispensaires, de pharmacies et d'hôpitaux.

Médicaments ayurvédiques

Depuis les temps les plus anciens, les spécialistes de l'Ayurveda (composés de mendiants ou de saints) se sont spécialisés dans les diverses facettes de la vie de tous les êtres vivants. Il est intéressant de noter que les médicaments préparés pour différents types de maladies affectant une variété de plantes et d'animaux étaient préparés à partir de substances organiques disponibles localement. Notamment, l'Ayurveda n'utilise jamais de composants ou de préparations artificielles.

Une thérapie de soutien

L'Ayurveda est jugé utile pour soutenir de nombreux types de programmes de traitement. Les partisans de l'ayurvéda estiment qu'il s'agit d'une thérapie préventive et curative. Ils estiment que l'Ayurveda renforce le système immunitaire contre les maladies. Ils conseillent donc aux patients de modifier leur mode de vie radical.

Ils estiment également que la modification des habitudes de vie peut aggraver des problèmes persistants tels que les douleurs dorsales, l'arthrite, les céphalées de tension, l'hypertension artérielle, l'obésité, la constipation, les allergies et les rhumes, l'insomnie, l'anxiété, la dépression et d'autres troubles liés au stress.

Les thérapies ayurvédiques en point de mire

Les thérapies ayurvédiques se concentrent sur les changements de mode de vie et les remèdes à base de plantes, en mettant l'accent sur le régime alimentaire, l'exercice, le yoga, la méditation, le massage, les toniques à base de plantes, les bains de vapeur, les lavements et d'autres pratiques médicales alternatives comme l'aromathérapie. Des traitements nettoyants spéciaux, comme les saignées et les herbes anticoagulantes, peuvent également être utilisés pour débarrasser le corps des toxines qui causent la maladie.

L'avantage de l'Ayurveda

Il va sans dire que la population indienne a afflué vers les exposants de l'Ayurveda en raison de son efficacité. De plus, l'Ayurveda est également rentable.

      • L'Ayurveda nous donne la capacité de contrôler ces pulsions.
      • Cet Ayurveda le fait en analysant les natures fondamentales des êtres humains.
      • L'Ayurveda prévoit également les actions nécessaires pour mener une vie sans maladie et disciplinée.
      • De plus, l'Ayurveda souligne les facettes qui déterminent la vie saine d'une personne.
      • L'Ayurveda étend les techniques logiques pour traiter toutes les maladies des organes internes.
      • L'Ayurveda étudie avant tout les pulsions humaines comme le sommeil, le sexe, la faim et la soif, entre autres.
      • Il est à noter que ces maladies sont qualifiées par diverses sciences médicales modernes de tout à fait chroniques et même incurables.
      • Naturellement, l'Ayurveda étend la capacité de guérir et même de protéger le corps contre les assauts des maladies.

Le champ d'application de l'Ayurveda est vraiment vaste. Il comprend non seulement les médicaments, mais aussi tous les aspects de la vie. Par conséquent, le champ d'application de l'Ayurveda englobe la biologie et les sciences médicales.

L'Ayurveda diagnostique et fournit un traitement maison efficace pour les troubles affectant à peu près toutes les plantes et les créatures.

Article précédentQu'est-ce que l'herboristerie ?
Article suivantMon propre remède contre la candidose